Bonjour à tous !

On nous demande très souvent comment s’y retrouver dans la jungle des labels qui étiquettent les produits que l’on peut trouver en magasins. Qu’est-ce qui est recyclable ? Qu’est-ce qui est fait à partir de matériaux recyclés ? Ou encore lesquels sont bio ?

Ce mois-ci, nous vous proposons de partir à la recherche de ces labels pour mieux les comprendre.

Alors voici un petit inventaire explicatif de ces logos que vous avez déjà dû voir au moins une fois 🙂

Les écolabels, les officiels

Tous ces labels sont des labels officiels (dans l’ordre ecolabel européen, nf environnement,  label bio européen, label français d’agriculture biologique, endorsement of the forest certification, forest stewardship council). C’est-à-dire qu’ils sont reconnus par les pouvoirs publics (en Europe et France en tout cas), ils doivent être indépendants, avoir un cahier des charges, un organisme certificateur accrédité et des certificats de conformité.

En revanche, ils peuvent avoir leurs limites car ils se cantonnent parfois aux législations en vigueur, ainsi bio ne veut pas dire sans pesticide, animaux maltraités ou en cage.

Si vous voulez aller plus loin il en existe d’autres, plus stricts parmi :

(l’Ange bleu, Nordic Swan, Demeter, nature & progrès)

Nous avons également ajouté Fair trade, qui ne garanti pas forcément du bio, mais est le plus reconnu mondialement pour les aspects éthiques. 




Les pièges, ne veulent pas forcément dire ce que l’on croit

Triman est le logo officiel qui fait suite à un Grenelle de l’environnement, il signifie juste que votre produit est recyclable. Il n’a pas une grande signification, mais il est obligatoire sur tous les produits recyclables. Il est souvent accompagné de consignes de tri plus ou moins détaillées mais qui peuvent varier localement

La poubelle barrée signifie que le déchet ne doit pas être jeté à la poubelle, mais bien apporté dans un point de collecte sélectif, c’est une aide au tri.

Ce symbole signifie que votre verre est recyclable (et non fait à partir de verre recyclé), à condition toujours de le mettre dans un containers à verre et non à la poubelle.

Ceux-ci veulent dire que tout l’acier/alu peuvent être recyclés, à condition de les apporter en déchetterie ! Ils peuvent être recyclés via le circuit classique, mais sans garantie (tri via aimants ou manuels, mais pas fiables à 100%).

Plastiques en tout genre (PET, PEHD, PVC, PEBD …), les flèches n’ont rien à voir avec la notion de recyclage. Les seuls plastiques vraiment recyclables sont le PET et le PEHD. Si vous avez lu la dernière news Greenpeaks vous savez que vous pouvez à présent mettre tous les plastiques dans la poubelle jaune, en réalité ils seront par la suite triés par les machines.

Les trompeurs #greenwashing

Cette dernière partie recense les mauvais élèves, ou disons le : les tricheurs. Ce sont des logos faits de toute pièce par les industriels / commerciaux pour se donner une image green et responsable or ce sont très souvent des labels auto attribués, sans conditions, sans contrôles et sans suivi. 

On retrouvera parmi eux les classiques  « [MARQUE] Vert », « [MARQUE] Agir », « respecte l’environnement », « produit vert », « produit biodégradable » ou les célèbres « élu produit bio préféré des [insérez pannel ici] » qui n’engagent que ceux qui y croient, mais qui sont actuellement les sigles qui peuvent nous noyer sous la vague verte des logos.

Il ne signifie rien d’autre que l’industriel (qui a fabriqué l’objet) verse une contribution pour piloter le tri et le recyclage en France et en aucun cas que le produit est recyclable.

Signifie que le produit n’utilise pas de gaz chlorofluorocarbone qui est interdit depuis 1996.

Le logo préserve l’environnement est une auto-déclaration de l’entreprise, aucun contrôle, purement commercial. Il est censé signifier que l’entreprise fait attention à son impact environnemental.

Le plus connu car il est plus historique (1970) mais il signifie juste que “techniquement” le produit est recyclable, mais il ne garantit rien sur le fait que votre centre de tri puisse le faire.

Celui-là vous demande juste de jeter votre emballages à la poubelle et non dans la nature. Merci.

Ceci était une liste des plus connus mais il en existe d’autres, si cela vous intéresse l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a mis en ligne un outil de recensement des labels environnementaux : https://www.ademe.fr/labels-environnementaux

Et ci-dessous un petit tableau récapitulatif :

image.png

D’ici là nous restons disponible si vous avez des questions sur un label inconnu, et n’oubliez pas : restez vigilants ! 😀